Clinique Vétérinaire les Sablons's home page
  • Appelez-nous01 30 54 76 80
  • Urgence Vetoadom01 81 89 10 20

Prédispositions des maladies

selon les races de chien

Certaines races de chiens ont des prédispositions pour certaines maladies. Les races concernées sont organisées par ordres alphabétique ci-dessous.

 

B

Berger Allemand

Affections dermatologiques

  • Dermatite pyotraumatique : réaction allergique se manifestant par des démangeaisons intenses sur une partie du corps, allant jusqu’à l’érosion cutanée et la surinfection.
  • Dermatite de léchage des extrémités : léchage compulsif des pattes très fréquent dans cette race, souvent associée à de l’anxiété.
  • Maladies auto-immunes cutanées : manifestations diverses au niveau de la peau : perte de poils, démangeaisons, rougeurs...

Affections gastro-intestinales 

  • Gastro-entérites inflammatoires fréquentes chez les bergers allemands d’âge moyen. Elles se manifestent par des diarrhées chroniques et parfois de l’amaigrissement.
  • Fistules périanales : se manifestent chez le berger allemand âgé. Elles consistent en des ouvertures purulentes autour de l'anus, que le chien lèche en raison de la gène occasionnée.

Affections musculo-squelettiques

  • Dysplasie de la hanche (malformation) : très fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé à l’âge de 3 mois en cas de symptômes (démarche très chaloupée, douleurs au niveau des hanches) ou à 1 an sans symptômes. Le dépistage consiste à faire des radiographies des hanches sous tranquillisation.
  • Dysplasie du coude : très fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé en cas de symptômes (boiterie marquée d’un membre antérieur). Le dépistage consiste à faire des radiographies des coudes sous tranquillisation.

Affection neurologique

  • Épilepsie essentielle : crises convulsives

Berger Australien

Réactions médicamenteuses

  • Anti-parasitaires de la famille des avermectines : ivermectines et milbemycine.

Certains colleys possèdent une anomalie génétique qui permet à ses molécules de passer dans le cerveau et entraînent ainsi des tremblements allant parfois jusqu'au coma ou la mort. Il est donc recommandé d'éviter ces molécules chez les colley.

Affections neurologiques

  • Surdité congénitale : observable dès la naissance

Affections oculaires

  • Cataracte : opacification des cristallins.
  • Anomalie de l'œil du colley
  • Colobome de la papille du nerf optique 

Bichon

Affections oculaires

  • Cataracte héréditaire : opacification du cristallin.
  • Entropion : enroulement des paupières vers l’intérieur de l’œil entrainant une irritation chronique de la cornée, des douleurs oculaires et des larmoiements. Le traitement est chirurgical.
  • Atrophie des canaux lacrymaux : larmoiement permanent observé souvent sur les deux yeux suite à une obstruction du canal lacrymal 

Bouledogue français

Affections dermatologiques

  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons et des problèmes cutanés récurrents

Affections neurologiques

  • Hernie discale : assez fréquent dans cette race. Les symptômes se développent chez des animaux adultes. Ils peuvent se manifester sous la forme d’une douleur au niveau des cervicales ou du dos et aller jusqu’à une paralysie des membres.

Affections respiratoires

  • Syndrome brachycéphale : du fait de leur morphologie (museau écrasé), ces chiens sont sujets à des problèmes respiratoires. Certains bouledogues nécessitent parfois une intervention chirurgicale pour leur permettre de mieux respirer.

Affections musculo-squelettiques

  • Dysplasie de la hanche (malformation) : assez fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé à l’âge de 3 mois en cas de symptômes (démarche très chaloupée, douleurs au niveau des hanches) ou à 1 an sans symptômes.

Le dépistage consiste à faire des radiographies des hanches sous tranquillisation.

Affections oculaires

  • Kératoconjonctivite sèche : insuffisance de production de larmes. Les symptômes sont des productions de mucus au niveau des yeux associé à une douleur et parfois des démangeaisons des yeux. Le dépistage se fait grâce à une mesure de la quantité de larmes produites par chaque œil (réalisable en consultation).

Troubles de la reproduction

  • Dystocie (difficultés à la mise bas) : liée à la combinaison du bassin étroit de la mère et des têtes volumineuses des chiots.

Bouvier Bernois

Croissance terminée à l’âge de 15 mois.

Affections musculo-squelettiques

  • Dysplasie de la hanche (malformation) : très fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé à l’âge de 3 mois en cas de symptômes (démarche très chaloupée, douleurs au niveau des hanches) ou à 1 an sans symptômes. Le dépistage consiste à faire des radiographies des hanches sous tranquillisation.
  • Dysplasie du coude : très fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé en cas de symptômes (boiterie marquée d’un membre antérieur). Le dépistage consiste à faire des radiographies des coudes sous tranquillisation.

Affections oculaires

  • Atrophie progressive de la rétine : affection héréditaire. Le dépistage peut s’effectuer par prise de sang (laboratoire Antagene) (pas noté comme race pour dépistage sur feuille antagene)

Affections dermatologiques

  • Dermatite pyotraumatique : le plus souvent en période estivale, développement de plaques cutanées surinfectées très prurigineuses.
  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons et des problèmes cutanés récurrents

Affections tumorales

  • Histiocytose maligne : Ce cancer peut apparaître dès l'âge de 3 ans et prendre plusieurs formes : atteinte des ganglions lymphatiques, affections pulmonaire, cutanée, rénale... 

Boxer

Affection cardiaque

  • Cardiomyopathie dilatée : maladie cardiaque se traduisant par de l’essoufflement à l’effort, des syncopes et parfois de la toux. Le diagnostic se fait par échographie cardiaque.

Affections musculo-squelettiques

  • Dysplasie du coude (malformation) : très fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé en cas de symptômes (boiterie marquée d’un membre antérieur). Le dépistage consiste à faire des radiographies des coudes sous tranquillisation.

Affections oculaires

  • Entropion : enroulement des paupières vers l’intérieur de l’œil entrainant une irritation chronique de la cornée, des douleurs oculaires et des larmoiements. Le traitement est chirurgical.
  • Luxation de la glande nictitante : La glande située sous la 3e paupière peut s’hypertrophier et s’éverser. Le traitement consiste à aller remettre en place cette glande par un acte chirurgical.
  • Ulcère cornéen chronique à bords décollés : érosion de la cornée se manifestant par des douleurs oculaires associées à des écoulements.

Affections dermatologiques

  • Dermatite pyotraumatique : le plus souvent en période estivale, développement de plaques cutanées surinfectées très prurigineuses.
  • Dermatite atopique et allergie alimentaire: affection allergique se manifestant par des démangeaisons et des problèmes cutanés récurrents

Réactions médicamenteuses

  • Acépromazine (Calmivet) : éviter de l’utiliser dans cette race

Affections gastro-intestinales

  • Colite chronique : se manifeste par des diarrhées chroniques. Cette maladie se rencontre surtout sur les jeunes chiens ou d’âge moyen

Affections urinaires

  • Incompétence du sphincter urétral, provoquant une incontinence urinaire chez la chienne : Il est conseillé de stériliser après les premières chaleurs (et pas avant contrairement aux autres races de chien)

Affection neurologique

  • Épilepsie essentielle : crises convulsives 

Bull terrier

Affections dermatologiques

  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons, des problèmes cutanés récurrents et des otites chroniques.
  • Démodécie : maladie cutanée provoquée par un parasite transmis par la mère lors de l'allaitement qui se loge dans la peau et entraîne des pertes de poils localisées.

Affections neurologiques /comportementales

  • Dysthymie : variations d'humeur se manifestant par de l'excitabilité excessive, une réduction de la quantité de sommeil (moins de 10 heures par jour), une agitation, ou l'incapacité d'arrêter normalement divers comportements auparavant bien régulés (déambulations, grattage du sol, aboiements continus, tournis avec ou sans capture de la queue, ...)

Affections musculo-squelettiques

  • Luxation congénitale du coude (malformation) : fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé en cas de symptômes (boiterie marquée d’un membre antérieur). Le dépistage consiste à faire des radiographies des coudes sous tranquillisation.
  • Ostéchondrite disséquante du jarret : relativement courant. Un dépistage peut être réalisé en cas de symptômes (boiterie marquée d’un membre postérieur). Le dépistage consiste à faire des radiographies des jarrets sous tranquillisation.

Affections oculaires

  • Entropion : enroulement des paupières vers l’intérieur de l’œil entraînant une irritation chronique de la cornée, des douleurs oculaires et des larmoiements. Le traitement est chirurgical.
  • Luxation de la glande nictitante : La glande située sous la 3e paupière peut s’hypertrophier et s’éverser. Le traitement consiste à aller remettre en place cette glande par un acte chirurgical.

Affections rénales et urinaires

  • Maladie rénale polykystique (souvent associée avec un épaississement nodulaire des valvules aortiques et mitrale du cœur) et maladie rénale familiale. Le dépistage se fait par des analyses d’urine et des prises de sang régulières)

C

Carlin

Affections dermatologiques

  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons et des problèmes cutanés récurrents

Affections neurologiques

  • Hernie discale : assez fréquent dans cette race. Les symptômes se développent chez des animaux adultes. Ils peuvent se manifester sous la forme d’une douleur au niveau des cervicales ou du dos et aller jusqu’à une paralysie des membres.

Affections respiratoires

  • Syndrome brachycéphale : du fait de leur morphologie (museau écrasé), ces chiens sont sujets à des problèmes respiratoires. Certains bouledogues nécessitent parfois une intervention chirurgicale pour leur permettre de mieux respirer.

Affections oculaires

  • Entropion : enroulement des paupières vers l’intérieur de l’œil entraînant une irritation chronique de la cornée, des douleurs oculaires et des larmoiements. Le traitement est chirurgical.

Cavalier King Charles

Affections cardiaques 

  • Endocardiose mitrale : maladie des valvules du cœur se traduisant par un souffle cardiaque audible à l’auscultation. Cette maladie peut à terme évoluer en insuffisance cardiaque. Le diagnostic se fait par échographie cardiaque.

Affections oculaires

  • Entropion : enroulement des paupières vers l’intérieur de l’œil entraînant une irritation chronique de la cornée, des douleurs oculaires et des larmoiements. Le traitement est chirurgical.
  • Kératoconjonctivite sèche : insuffisance de production de larmes. Les symptômes sont des productions de mucus au niveau des yeux associé à une douleur et parfois des démangeaisons des yeux. Le dépistage se fait grâce à une mesure de la quantité de larmes produite par chaque œil (réalisable en consultation).
  • Atrophie progressive de la rétine : affection héréditaire. Le dépistage peut s’effectuer par prise de sang (laboratoire Antagene)
  • Cataracte : Elle consiste en une opacification du cristallin de l’œil qui peut survenir entre 1.5 et 3 ans ou à partir de 8-9 ans.

Affections respiratoires

  • Syndrome respiratoire obstructif des races brachycéphales : ronflements importants et parfois difficultés à respirer lors d’effort. Le traitement est chirurgical mais n’apporte que rarement 100% de résolution au trouble respiratoire.

Affections neurologiques

  • Syringomyélie : malformation congénitale se traduisant par la présence de liquide au sein de la moelle épinière. Les symptômes peuvent être : des céphalées (mal de tête), des démangeaisons importantes dans la région du cou, des difficultés à se déplacer (démarche ébrieuse) ou une perte d’audition.  

Cocker anglais

Affections oculaires

  • Kératoconjonctivite sèche : insuffisance de production de larmes. Les symptômes sont des productions de mucus au niveau des yeux associé à une douleur et parfois des démangeaisons des yeux. Le dépistage se fait grâce à une mesure de la quantité de larmes produite par chaque œil (réalisable en consultation).
  • Atrophie progressive de la rétine : affection héréditaire.
  • Cataracte : Elle consiste en une opacification du cristallin de l’œil qui peut survenir entre 1.5 et 3 ans ou à partir de 8-9ans.
  • Entropion : enroulement vers l'intérieur (vers la cornée) du bord libre de la paupière. Il peut être à l'origine d'une irritation et d'une inflammation de la cornée et de la conjonctive (kérato-conjonctivite) ainsi que d'un écoulement séreux pouvant se surinfecter.
  • Trichiasis : une inflexion des cils vers l'œil, ce qui provoque une irritation de la cornée.
  • Distichiasis : deuxième rangée de cils surnuméraires

Affections musculo-squelettiques

  • Luxation de la rotule : les symptômes incluent une boiterie avec membre soulevé surtout lors de la course. Le diagnostic se fait par palpation de la rotule et parfois grâce à une radiographie. Il existe un traitement chirurgical.

Affections neurologiques

  • Hernie discale : assez fréquent dans cette race. Les symptômes se développent chez des animaux adultes. Ils peuvent se manifester sous la forme d’une douleur au niveau des cervicales ou du dos et aller jusqu’à une paralysie des membres.
  • Épilepsie essentielle : crises convulsives

Affections rénales

  • Maladie rénale familiale : le chien peut présenter une insuffisance rénale dès l’âge de 6 mois à 2ans. Le dépistage précoce s’effectue par prise de sang (laboratoire Antagene)

Affections dermatologiques

  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons et des problèmes cutanés récurrents
  • Otites chroniques : douleurs et infections récurrentes au niveau des oreilles.
  • Hépatite chronique : affection du foie relativement fréquente dans cette race à partir de l'âge de 5-7ans. Des bilans sanguins de dépistages peuvent être réalisés dès l'âge de 5-7 ans.

Assurance pour animaux de compagnie conseillée.

Colley

Réactions médicamenteuses

  • Anti-parasitaires de la famille des avermectines : ivermectines et milbemycine. Certains colleys possèdent une anomalie génétique qui permet à ses molécules de passer dans le cerveau et entraînent ainsi des tremblements allant parfois jusqu'au coma ou la mort. Il est donc recommandé d'éviter ces molécules chez les colley.

Affections digestives

  • Carcinome gastrique : les bergers belges sont particulièrement sensibles aux tumeurs de l'estomac. Il survient généralement vers l'âge de 8-10 ans et se manifeste par des vomissements réguliers.

Que faire en cas d'achat d'un Colley ?

Si vous achetez un colley, l'éleveur n'a pas l'obligation de réaliser les tests génétiques mais s'ils sont faits c'est rassurant. Le certificat de bonne santé donné par le vétérinaire n'atteste que d'un examen clinique correct (pas de fièvre, pas de maladies contagieuses décelée le jour de l'examen, testicules descendus etc..). Si une anomalie est trouvée par le vétérinaire, elle sera notée sur le certificat de bonne santé. Ce certificat n'atteste aucunement de la réalisation des tests génétiques. 

Concernant la réalisation des tests génétiques, l'éleveur peut avoir testé les parents uniquement. En effet, sur certaines maladies, si l'éleveur a identifié les animaux porteurs des anomalies génétiques, il peut les avoir éliminé de la reproduction pour éviter de faire des chiots porteurs. Vous pouvez donc voir si l'éleveur a réalisé 2 tests génétiques disponibles pour le colley : l'anomalie de l' œil du colley et la myélopathie dégénérative.

Un lien vers le site du laboratoire qui réalise ces tests :  Antagène : Collie à poil long

Pour la mutation MDR1, il est recommandé de la réaliser pour cette race. Si le chien n'est pas muté, il pourra prendre tous les médicaments sans problème. S'il possède une allèle du gène il aura une sensibilité moyenne aux molécules, s'il a les deux allèles mutés il peut présenter de fortes réactions aux molécules : Antagène : sensibilité médicamenteuse

Si vous ne réalisez pas le test génétique ou que le chien présente la mutation, vous pouvez utiliser les vermifuges suivants de noms déposés (entre autres) :

  • panacur
  • dolthène
  • drontal  ou cestem

Dans tous les cas, nous vous conseillons de ne pas réaliser d'auto-médication sur cette race et de demander conseil à une clinique vétérinaire pour tout produit médicamenteux plutôt qu'à un pharmacien humain qui connait moins leurs particularités.

Question d'un client

Je vais acheter un chiot, un colley bleu merle.
La mère a passé un test :  (MDR1: -/+ et DM +/-) et le père (MDR1+/+ et DM +/+) 
Est-ce que je devrai quand même faire le test au laboratoire ?

Réponse du Dr Deprouw 

Pour la myélopathie dégénérative vous n'avez de soucis à vous faire car le chiot pourra être porteur d'une copie mutée gène mais ne risquera pas de développer la maladie. La question de faire le test génétique se posera si vous voulez faire vous même de la reproduction afin de ne pas générer de chiots qui pourront être malades. 
cf lien : La Myélopathie Dégénérative - test DM

Pour la mutation MDR1, grâce aux tests effectués sur les parents, je peux vous affirmer que votre chiot a 1 chance sur 2 d'être hétérozygote (porteur d'une seule copie du gène muté), donc une chance sur deux d'être "à moitié sensible" aux médicaments en question. (par contre aucune chance d'avoir les deux copies mutées).

Vous avez l'air d'être très concernée par la santé de votre futur chiot donc à votre place je ferais le test pour cette mutation à votre chiot afin d'en avoir le cœur net.

D

Dalmatien

Affections dermatologiques

  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons, des problèmes cutanés récurrents et des otites chroniques.

Affections neurologiques

  • Surdité congénitale : observable dès la naissance

Affections oculaires

  • Entropion : enroulement des paupières vers l’intérieur de l’œil entraînant une irritation chronique de la cornée, des douleurs oculaires et des larmoiements. Le traitement est chirurgical.
  • Distichiasis : deuxième rangée de cils surnuméraires

Affections rénales et urinaires

  • Calculs d'urate : cette race peut produire dans ses urines des calculs qui peuvent entraîner des difficultés à uriner. Il est conseillé dans cette race de réalisé des analyses d'urine annuelle à partir de l'âge de 8 ans pour les détecter précocement.

Doberman

Affections cardiaques

  • Cardiomyopathie dilatée : Race très fortement prédisposée. Maladie cardiaque se traduisant par une augmentation de la taille du cœur associée à un amincissement du muscle cardiaque. Il n’y a en général pas de souffle audible à l’auscultation cardiaque. Cette maladie peut à terme évoluer en insuffisance cardiaque. Le diagnostic se fait par échographie cardiaque.

Réactions médicamenteuses

  • Réactions cutanées possibles aux sulfamides.

Affections gastro-intestinales

  • Dilatation torsion de l’estomac : l’estomac se gonfle d’air subitement, le chien est abattu et fait des efforts de vomissements infructueux. Cette affection constitue une urgence, il faut consulter un vétérinaire immédiatement. Le doberman est une race prédisposée à cette affection compte tenu de sa conformation.

Affections neurologiques

  • Hernie discale : assez fréquent dans cette race. Les symptômes se développent chez des animaux adultes. Ils peuvent se manifester sous la forme d’une douleur au niveau des cervicales ou du dos et aller jusqu’à une paralysie des membres.
  • Syndrome de wobbler : secondaire à une instabilité ou malformation des vertèbres cervicales caudales conduisant à une compression de la moelle épinière. Ceci entraîne des troubles neurologiques allant de troubles de la démarche à une paralysie des membres, associé à une cervicalgie.

Affections oculaires

  • Entropion : enroulement des paupières vers l’intérieur de l’œil entraînant une irritation chronique de la cornée, des douleurs oculaires et des larmoiements. Le traitement est chirurgical.
  • Éversion du cartilage de la membrane nictitante
  • Cataracte : opacification des cristallins
  • Atrophie progressive de la rétine : affection héréditaire. Le dépistage peut s’effectuer par prise de sang.

Affections rénales et urinaires

  • Maladie rénale familiale
  • Incompétence du sphincter urétral provoquant une incontinence urinaire chez la chienne :  Il est conseillé de stériliser après les premières chaleurs (et pas avant contrairement aux autres races de chien)

G

Golden Retreiver

Croissance terminée à l’âge de 15 mois.

Affections musculo-squelettiques

  • Dysplasie de la hanche (malformation) : très fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé à l’âge de 3 mois en cas de symptômes (démarche très chaloupée, douleurs au niveau des hanches) ou à 1 an sans symptômes. Le dépistage consiste à faire des radiographies des hanches sous tranquillisation.
  • Dysplasie du coude : très fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé en cas de symptômes (boiterie marquée d’un membre antérieur). Le dépistage consiste à faire des radiographies des coudes sous tranquillisation.

Affections oculaires

  • Atrophie progressive de la rétine : affection héréditaire.

Affections dermatologiques

  • Dermatite pyotraumatique : le plus souvent en période estivale, développement de plaques cutanées surinfectées très prurigineuses (fortes démangeaisons localisées).
  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons et des problèmes cutanés récurrents
  • Ichtyose : trouble cutané héréditaire se manifestant par l’apparition de squames (pellicules) de grandes tailles grises ou noires sur le corps.

Affection hépatique

  • Hépatite chronique : Affection du foie relativement fréquente dans cette race à partir de l'âge de 5-7 ans. Des bilans sanguins de dépistage peuvent être réalisés dès l'âge de 5-7ans.
  • Maladie rénale : glomérulonéphrite auto-immune.

Cette maladie peut survenir chez les Golden Retriever adultes. Elle peut être diagnostiquée par une prise de sang associée à une analyse d'urine. Des bilans sanguins et urinaires de dépistages peuvent être réalisés dès l'âge de 7 ans.

H

Husky de Sibérie

Affection neurologique

  • Épilepsie essentielle : crises convulsives

Affections oculaires

  • Entropion : enroulement des paupières vers l’intérieur de l’œil entraînant une irritation chronique de la cornée, des douleurs oculaires et des larmoiements. Le traitement est chirurgical.
  • Atrophie progressive de la rétine : affection héréditaire. Le dépistage peut s’effectuer par prise de sang (laboratoire Antagene)

J

Jack Russel Terrier

Affections dermatologiques

  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons et des problèmes cutanés récurrents
  • Dermatite à malassezia saisonnière : dermatite due à une levure qui se traduit par des démangeaisons et une infection de la peau.

Affections musculo-squelettiques

  • Luxation de la rotule congénitale

Affection oculaires

  • Luxation du cristallin 

L

Labrador Retreiver

Croissance terminée à l’âge de 15 mois.

Affections musculo-squelettiques

  • Dysplasie de la hanche (malformation) : très fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé à l’âge de 3 mois en cas de symptômes (démarche très chaloupée, douleurs au niveau des hanches) ou à 1 an sans symptômes. Le dépistage consiste à faire des radiographies des hanches sous tranquillisation.
  • Dysplasie du coude : très fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé en cas de symptômes (boiterie marquée d’un membre antérieur). Le dépistage consiste à faire des radiographies des coudes sous tranquillisation.

Affections oculaires

  • Atrophie progressive de la rétine : affection héréditaire. Le dépistage peut s’effectuer par prise de sang (laboratoire Antagene)

Affections dermatologiques

  • Dermatite pyotraumatique : le plus souvent en période estivale, développement de plaques cutanées surinfectées très prurigineuses (fortes démangeaisons localisées).
  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons et des problèmes cutanés récurrents

Affection hépatique

  • Hépatite chronique : affection du foie relativement fréquente dans cette race à partir de l'âge de 5-7 ans. Des bilans sanguins de dépistage peuvent être réalisés dès l'âge de 5-7 ans.

Affection neurologique

  • Épilepsie essentielle : crises convulsives

Lhassa Apso

Affection dermatologiques

  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons et des problèmes cutanés récurrents
  • Hypersensibilité alimentaire : se traduisant par des troubles cutané et/ou digestifs

Affections neurologiques

  • Hernie discale : assez fréquent dans cette race. Les symptômes se développent chez des animaux adultes. Ils peuvent se manifester sous la forme d’une douleur au niveau des cervicales ou du dos et aller jusqu’à une paralysie des membres.

Affections oculaires

  • Entropion : enroulement vers l'intérieur (vers la cornée) du bord libre de la paupière. Il peut être à l'origine d'une irritation et d'une inflammation de la cornée et de la conjonctive (kérato-conjonctivite) ainsi que d'un écoulement séreux pouvant se surinfecter.
  • Kératoconjonctivite sèche : insuffisance de production de larmes. Les symptômes sont des productions de mucus au niveau des yeux associé à une douleur et parfois des démangeaisons des yeux. Le dépistage se fait grâce à une mesure de la quantité de larmes produite par chaque œil (réalisable en consultation).
  • Atrophie progressive de la rétine : affection héréditaire. Le dépistage peut s’effectuer par prise de sang.
  • Cataracte : Elle consiste en une opacification du cristallin de l’œil qui peut survenir entre 1.5 et 3 ans ou à partir de 8-9 ans.
  • Trichiasis : une inflexion des cils vers l'œil, ce qui provoque une irritation de la cornée.
  • Distichiasis : deuxième rangée de cils surnuméraires
  • Luxation de la glande nictitante : La glande située sous la 3e paupière peut s’hypertrophier et s’éverser. Le traitement consiste à aller remettre en place cette glande par un acte chirurgical.
  • Kératite pigmentaire : opacification de la cornée de couleur noire suite à une inflammation chronique pouvant être de diverses origines (entropion, distichiasis, trichiasis, kératoconjonctivite sèche).

Affections rénales et urinaires

  • Calculs urinaires à oxalates de calcium et struvites : les symptômes sont des douleurs pour uriner ou une impossibilité à uriner, parfois des saignements urinaires.

Affections respiratoires

  • Collapsus trachéal : affaissement des anneaux de la trachée entraînant une toux chronique surtout lors d'excitation.

R

Rottweiller

Affections gastro-intestinales

  • Sensibilité accrue au parvovirus canin chez les jeunes chiens.

Affections musculo-squelettiques

  • Dysplasie de la hanche (malformation) : très fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé à l’âge de 3 mois en cas de symptômes (démarche très chaloupée, douleurs au niveau des hanches) ou à 1 an sans symptômes. Le dépistage consiste à faire des radiographies des hanches sous tranquillisation.
  • Dysplasie du coude : très fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé en cas de symptômes (boiterie marquée d’un membre antérieur). Le dépistage consiste à faire des radiographies des coudes sous tranquillisation.
  • Rupture du ligament croisé antérieur : rupture d'un ligament du genou souvent suite à un traumatisme, se manifestant par une boiterie d'un membre postérieur.

Affections oculaires

  • Entropion : enroulement vers l'intérieur (vers la cornée) du bord libre de la paupière. Il peut être à l'origine d'une irritation et d'une inflammation de la cornée et de la conjonctive (kérato-conjonctivite) ainsi que d'un écoulement séreux pouvant se surinfecter.
  • Distichiasis : deuxième rangée de cils surnuméraires
  • Ulcère cornéen chronique à bords décollés : érosion de la cornée se manifestant par des douleurs oculaires associées à des écoulements.
  • Atrophie progressive de la rétine : affection héréditaire. Le dépistage peut s’effectuer par prise de sang (laboratoire Antagene)
  • Décollement de rétine : perte progressive ou subite de la vision

Affections rénales et urinaires

  • Maladie rénale familiale
  • Incompétence du sphincter urétral provoquant une incontinence urinaire chez la chienne : Il est conseillé de stériliser après les premières chaleurs (et pas avant contrairement aux autres races de chien)

Législation

Chien de catégorie 2 : des visites comportementales chez un vétérinaire et un éducateur canin sont obligatoires entre 8 et 12 mois. 

S

Sharpei

Affections dermatologiques

  • Démodécie généralisée : affection cutanée due à un parasite le Demodex, qui se loge dans la peau. Cette maladie survient sur les jeunes chiots et est transmise par la mère.
  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons, des problèmes cutanés récurrents et des otites chroniques.
  • Intertrigo : infection des plis de peau fréquente

Affections musculo-squelettiques

  • Dysplasie de la hanche (malformation) : assez fréquente dans cette race. Un dépistage peut être réalisé à l’âge de 3 mois en cas de symptômes (démarche très chaloupée, douleurs au niveau des hanches) ou à 1 an sans symptômes. Le dépistage consiste à faire des radiographies des hanches sous tranquillisation.
  • Fièvre familiale du Sharpei (amyloidose rénale et gonflement des articulations)

Affections oculaires

  • Entropion : enroulement des paupières vers l’intérieur de l’œil entraînant une irritation chronique de la cornée, des douleurs oculaires et des larmoiements. Le traitement est chirurgical.
  • Luxation de la glande nictitante : La glande située sous la 3e paupière peut s’hypertrophier et s’éverser. Le traitement consiste à aller remettre en place cette glande par un acte chirurgical.

Affection rénale

  • Amyloïdose rénale : infiltration congénitale du rein, se manifestant par une insuffisance rénale débutant entre 1.5 et 6 ans.

Assurance pour animaux de compagnie recommandée. 

Shih Tzu

Affections dermatologiques

  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons, des problèmes cutanés récurrents et des otites chroniques.

Affections oculaires

  • Entropion : enroulement des paupières vers l’intérieur de l’œil entraînant une irritation chronique de la cornée, des douleurs oculaires et des larmoiements. Le traitement est chirurgical.
  • Luxation de la glande nictitante : La glande située sous la 3e paupière peut s’hypertrophier et s’éverser. Le traitement consiste à aller remettre en place cette glande par un acte chirurgical.
  • Trichiasis : une inflexion des cils vers l'œil, ce qui provoque une irritation de la cornée.
  • Distichiasis : deuxième rangée de cils surnuméraires
  • Kératite pigmentaire : pigmentation de la cornée progressive
  • Kératoconjonctivite sèche : insuffisance de production de larmes. Les symptômes sont des productions de mucus au niveau des yeux associé à une douleur et parfois des démangeaisons des yeux. Le dépistage se fait grâce à une mesure de la quantité de larmes produite par chaque œil (réalisable en consultation).

Affections respiratoires

  • Collapsus trachéal : la trachée devient plus molle et a tendance à se pincer, entraînant une toux importante surtout lors d’excitation.

Assurance pour animaux de compagnie recommandée.

W

West Highland White Terrier

Affections dermatologiques

  • Dermatite atopique : affection allergique se manifestant par des démangeaisons, des problèmes cutanés récurrents et des otites chroniques.
  • Dermatite à Malassezia : infections de peau chroniques liée à un champignon sur la peau
  • Hypersensibilité alimentaire : allergie alimentaire se traduisant par des problèmes cutanés (démangeaisons et infections).

Affections gastro-intestinales

  • Hépatite chronique : affection du foie relativement fréquente dans cette race à partir de l'âge de 5-7 ans. Des bilans sanguins de dépistages peuvent être réalisés dès l'âge de 5-7 ans.

Affection neuro-musculaires

  • Nécrose aseptique de la tête fémorale : affection osseuse se traduisant par des douleurs au niveau de la hanche. Cette maladie peut apparaître dès l'âge de 7 mois. Le diagnostic se fait par radiographie.

Affections tumorales

  • Histiocytome cutané bénin : tumeur cutanée bénigne apparaissant sur les jeunes chiens de 1-2 ans. Pronostic très bon lors d’exérèse chirurgicale.

Affections oculaires

  • Kératoconjonctivite sèche : insuffisance de production de larmes. Les symptômes sont des productions de mucus au niveau des yeux associé à une douleur et parfois des démangeaisons des yeux. Le dépistage se fait grâce à une mesure de la quantité de larmes produite par chaque œil (réalisable en consultation).
  • Cataracte congénitale : opacification des cristallins allant jusqu'à la perte de vision

Y

Yorkshire Terrier

Affections dermatologiques

  • Vasculite et alopécie consécutives à la vaccination antirabique : perte de poils localisée au site d'injection du vaccin de la rage, 3 à 6 mois après l'injection
  • Alopécie des robes diluées : perte de poils sur les zones de poils noirs d'origine génétique

Affections endocriniennes

  • Hypercoticisme (maladie de Cushing) : maladie due à une forte production de cortisone endogène (par l'organisme) se traduisant par des symptômes divers : prise de boisson augmentée, faim exacerbée, prise de poids, abdomen pendulaire, alopécie du tronc (perte de poils diffuse), peau fine etc... Le diagnostic passe par des prises de sang et/ou une échographie abdominale. Il existe des traitements de cette maladie.

Affections gastro-intestinales

  • Lymphangiectasie et entéropathie avec perte de protéines : maladie inflammatoire chronique des intestins se manifestant par des diarrhées et une perte de protéines intestinale se manifestant par une collection de liquide dans l'abdomen (ventre qui gonfle).
  • Shunt porto-systémique congénital : malformation de la vascularisation du foie entraînant divers symptômes (retard de croissance, faiblesse, vomissements etc...) se manifestant avant l'âge d'un an majoritairement. Le diagnostic passe par des prises de sang et une échographie abdominale.

Affections musculo-squelettiques

  • Nécrose aseptique de la tête fémorale : affection osseuse se traduisant par des douleurs au niveau de la hanche. Cette maladie peut apparaître dès l'âge de 7 mois. Le diagnostic se fait par radiographie.
  • Luxation congénitale du coude
  • Luxation congénitale de la rotule

Affections neurologiques

  • Hydrocéphalie : présence de liquide en trop grande quantité autour du cerveau entraînant des troubles neurologiques peu après la naissance
  • Subluxation atlanto-axiale : malformation des vertèbres cervicales entraînant des douleurs cervicales voir des défauts de la démarche. Cette malformation se manifeste généralement avant l'âge d'un an.

Affections oculaires

  • Kératoconjonctivite sèche : insuffisance de production de larmes. Les symptômes sont des productions de mucus au niveau des yeux associé à une douleur et parfois des démangeaisons des yeux. Le dépistage se fait grâce à une mesure de la quantité de larmes produite par chaque œil (réalisable en consultation).
  • Cataracte congénitale : opacification des cristallins allant jusqu'à la perte de vision
  • Atrophie progressive de la rétine : affection héréditaire. Le dépistage peut s’effectuer par prise de sang (laboratoire Antagene)

Affections rénales et urinaires

  • Calculs urinaires : apparaissent en général vers l'âge de 3 à 6 ans. Ils se manifestent par des douleurs lors de la miction, parfois avec émission de sang, jusqu'à une impossibilité totale d'uriner à cause d'obstruction de l'urètre. Le diagnostic se fait par analyse d'urine et échographie abdominale.

Affections respiratoires

  • Collapsus trachéal : avec l'âge la trachée a tendance à affaisser, provoquant ainsi une toux qui se manifeste d'abord lors d'excitation puis elle peut se généraliser à tout moment de la journée.  
Retour

Informations pratiques

Clinique Vétérinaire Les Sablons

Retour
  • Lun
    8h30 à 19h30
  • Mar
    8h30 à 19h30
  • Merc
    8h30 à 19h30
  • Jeu
    8h30 à 19h30
  • Vend
    8h30 à 13h00 14h à 19h30
  • Sam
    8h45 à 17h30
  • Dim
    Fermé

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 81 89 10 20
Retour

Adresse de la clinique

112 Rue Claude Chappe, 78 370 Plaisir
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 81 89 10 20